Pourquoi ?

« L’esprit a le pouvoir de contrôler le corps ».

Les symptômes de dysfonctionnement du cerveau sont multiples, mais de nombreuses personnes ont constaté des améliorations et soulagements (ou de meilleures performances) dans des domaines très divers (sans ordre de taux de réussite) :

  • troubles du sommeil, stress, anxiété, fatigue, dépression et burn out, migraines et maux de tête, peurs & phobies, problèmes de peau (eczéma & psoriasis), acouphènes, confiance en soi,
  • troubles de la mémoire, de l’attention, de la compréhension, de concentration, du langage et de l’apprentissage (« brouillard mental », hyperactivité, toute forme de DYS : dyslexie, dyspraxie, dysorthographie…), toutes les formes d’autismes,
  • troubles de la personnalité, de l’humeur, du comportement (addictions, troubles alimentaires, comportements compulsifs), difficultés émotionnelles, phobies et TOC, TDAH, chocs et traumatismes, syndrome des jambes sans repos, douleur du membre manquant,
  • crises d’épilepsie et syndrome de West, AVC, Parkinson, Alzheimer, …

A savoir : les changements qui arrivent en premier ne sont pas forcément ceux attendus en priorité, puisque c’est le cerveau lui-même qui va « s’autoréguler ». Il peut s’agir, en premier effet, d’un meilleur sommeil, d’un comportement différent, d’une envie nouvelle, d’une vision du monde plus positive, d’une meilleure estime de soi… Les personnes s’entraînant avec le NEUROFEEDBACK (Dynamical Neurofeedback©️)ressentent toutes un soulagement, malgré une grande diversité de symptômes psychologiques, émotionnels et médicaux. Cette méthode de régulation cérébrale ne se substitue pas à un traitement médical, elle vient en complément.